5 idées reçues sur le mal de dos

5 idées reçues sur le mal de dos
Body

Les douleurs au dos sont particulièrement fréquentes au sein de la population. Et pourtant, elles sont souvent mal comprises… Retour sur cinq idées reçues autour du mal de dos.

Paragraphes

1/ Quand on a mal au dos, il faut rester au repos

L’Assurance Maladie ne cesse de le marteler dans ses campagnes successives : quand on a mal au dos, la solution, c’est le mouvement ! De fait, en réponse à un épisode douloureux, on a longtemps préconisé du repos. Si telles étaient les recommandations il y a encore quelques années, celles-ci ont évolué avec la science. Les études montrent aujourd’hui de manière unanime qu’une reprise rapide de l’activité est bien plus efficace : elle permet de renforcer les muscles et contribue à prévenir la survenue d’autres épisodes douloureux. Une fois passée la phase très aiguë (en général, 24 à 48 heures), il est essentiel de remobiliser ses muscles dorsaux. Monter les marches des escaliers, passer l’aspirateur… toutes les activités sont bonnes à prendre. Au contraire, la sédentarité est un facteur aggravant du mal de dos. Bon à savoir !

2/ Porter des chaussures à talons peut engendrer des maux de dos.

On associe souvent les chaussures à talons aux douleurs dorsales. En cause : le poids du corps serait déporté sur l’avant des pieds, ce qui modifierait la courbure de la colonne vertébrale. Et pourtant, il semblerait que la réalité soit un peu plus nuancée. Les chirurgiens orthopédistes sont nombreux à s’être opposés à la théorie selon laquelle le port de talons pourrait être à l’origine de maux de dos. Une récente revue de littérature (1) abonde en leur sens : les études démontrant un lien entre lombalgie et talons hauts seraient assez peu fiables. Porter des talons de temps en temps ne poserait pas vraiment de problème et quant à la hauteur adaptée, elle dépendrait de chacune ! En revanche, médecins et scientifiques mettent en garde contre le port prolongé de talons, qui est effectivement associé à des problèmes de genou et peut occasionner des hallux valgus (2).

3 / Les matelas durs sont meilleurs pour le dos. 

C’est là aussi une recommandation que l’on a longtemps entendue. En effet, on préconisait autrefois de dormir sur une planche de bois en cas de lombalgie… Las ! Aujourd’hui, on sait qu’il n’y a aucune nécessité à bouder son matelas douillet et à passer la nuit sur le sommier. En fait, dormir sur un matelas dur n’induit aucun bénéfice particulier. Le message est plutôt le suivant : le confort du matelas est propre à chacun et dépend de la morphologie et des habitudes de chaque individu. En revanche, un matelas inapproprié peut effectivement provoquer des maux de dos. A vous de choisir celui qui vous convient !

4 / Quand on a mal au dos, il vaut mieux tirer que pousser un objet.

Cette recommandation semble relever du bon sens. Et pourtant ! Tirer un objet ne ferait qu’aggraver le mal. En effet, dans cette situation, la tension se concentre au niveau du dos. Par ailleurs, en tractant un objet, on a tendance à se pencher et à courber la colonne vertébrale, ce qui n’est pas conseillé quand on souffre du dos.

Au contraire, quand on pousse un objet, la charge se répartit sur les bras, le dos et les jambes. En poussant, il est aussi plus aisé de garder la colonne bien droite. Enfin, oubliez les cordes et autres liens pour vous aider à déplacer l’objet ! Plus le poids de l’objet est éloigné du corps, plus le dos est sollicité.

5 / La météo a un impact sur le mal de dos

On entend souvent qu’une météo humide et pluvieuse relancerait les douleurs de dos et les rhumatismes. Plusieurs études ont tenté d’identifier une causalité entre ces deux phénomènes. Conclusion : ce crédo semble démenti par la science (3). Ni la pluie, ni la vitesse du vent, ni la pression atmosphérique, ni encore la température, n’apparaissent comme des facteurs significatifs associés à une augmentation des épisodes douloureux. Les scientifiques rappellent que le cerveau humain a tendance à chercher une causalité pour lier deux événements qui ne le sont en fait pas. Ce serait ainsi la seule explication !

SOURCES

1 Brent S. Russell, The effect of high-heeled shoes on lumbar lordosis: a narrative review and discussion of the disconnect between Internet content and peer-reviewed literature, J Chiropr Med. 2010, doi: 10.1016/j.jcm.2010.07.003
2 T.Nguyen & al., Factors associated with hallux valgus in a population-based study of older women and men: the MOBILIZE Boston Study, Osteoarthritis and Cartilage, Volume 18, Issue 1, January 2010, Pages 41-46, doi.org/10.1016/j.joca.2009.07.008
3 Daniel Steffens & al.,  Weather Does Not Affect Back Pain: Results from a Case-Crossover Study. Arthritis Care and Research; 2014, DOI: 10.1002/acr.22378